Passage secret de la Tess
CONNECTE TOI MA PATATE OU ALORS ENREGISTRE TOIIIIIII



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les opposés s'attirent - Eijiro Calore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 45
Date d'inscription : 02/05/2015
Age : 16
Localisation : "La couette de ce lit bouge beaucoup je trouve"
avatar

MessageSujet: Les opposés s'attirent - Eijiro Calore   Jeu 21 Sep - 18:54




Lucas balançait ses pieds tandis qu’il était sur un banc. Le petit vivait sa première récréation à l'école de Cerfblanc. Ce matin il était arrivé avec son tee-shirt jaune rayé de rouge habituel et son short et il devait bien avouer... Qu'il avait pas chaud. Y avait même certains enfants en manche longue déjà. Le blondinet rêvait d'une écharpe douce dans laquelle il pourrait s'envelopper, somnoler, dormir. Lucas rêvait de beaucoup de choses mais à l'inverse ne disait pas grand chose. En même temps il était nouveau ici, il n'avait pas d'amis à qui parler... Enfin il en avait pas non plus dans l'autre école en fait. Parce que oui, Lucas était un enfant problématique et il serait risqué de devenir pote avec la tête de turque de l'établissement pas vrai ? C'est comme ça qu'il s'était petit à petit refermé sur lui même, devenant presque muet. Presque. Parce que ses cris le soir ça compte donc au final on l'entend sa voix cristalline. Le blondinet se souvient quand il était arrivé devant la classe, sa nouvelle maîtresse l'avait présenté à ses camarades. Beaucoup d'entre eux l'avait regardé bizarrement comme si quelque chose clochait et Lucas savait pourquoi. C'était les mêmes regards qu'avant. Il avait des habits sales, ne possédait pas de visage souriant non plus. Lucas était différent, un bon fragile des familles. Et pourtant un ange au cheveux rouge allait bientôt changer son destin.

_____________________


Summer te rassure en #ffcc66
Steve te torture en #512900
Lucas bégaye en #ffffcc
Brice sourit en #E1EDFE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 20/08/2017
Age : 17
Localisation : Dans ton lit
avatar

MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent - Eijiro Calore   Jeu 21 Sep - 20:06

Personnage utilisé : Eijiro Calore






Nouveau jour à l’école, nouveau jour pour s’amuser. Eiji se prépare à la vitesse de l’éclair et distance même son père sur le chemin de l’école. Il aime aller à l’école. Il passe du temps avec son papa sur le chemin et il s’amuse avec ces copains la journée tout en apprenant pleins de choses pour devenir le plus grand des héros.


Maîtresse Morgane à l’air en forme aujourd’hui. Eiji se demande si ça un rapport avec sa sœur. Elle est belle sa sœur. Mais elle ne lui ressemble pas du tout. Il n’a pas revu le visage de Venise depuis la réunion parent-prof et il doit avouer que, pour une fois, il serait heureux de voir une copine de son père. Venise la copine de papa. Ça sonne bizarre mais en même temps tout doux à l’oreille du petit garçon. Il devrait peut-être demander à son père si la blonde est vraiment une « amie » comme il l’a dit. Parce qu’il n’en croit pas un mot.


Les cours commencent, tous les élèves s’installent à leur place. Maîtresse Morgane n’est pas dans la salle, elle a laissée la porte ouverte en demandant à tout le monde d’être sage, qu’elle allait chercher quelque chose et qu’elle revenait très vite. Une surprise ? Les enfants adorent les surprises. Mais quand la petite châtain revint avec un petit garçon blond, personne ne sauta de joie. Un nouvel élève ? Ça voulait dire un nouveau copain pour Eiji. Même si celui-ci n’avait pas l’air très… heureux d’être là. Heureux tout court d’ailleurs. Eiji entend les murmures monter, tout le monde parle du nouveau, de ses vêtements sales et trop léger pour l’autonome, de son air triste qui ne va pas à un si jeune enfant. Le petit aux cheveux rouge grogne, fait taire toutes les petites voix qui l’entourent d’un seul regard. Eiji n’aime pas les jugements. Surtout quand la personne en face de lui semble connaître que trop bien la peine et la souffrance. Des choses qu’Eijiro connait.


La cloche sonne, annonçant le début de la récré. Tous les élèves se précipitent dehors, les garçons voulant être les premiers à avoir le monopole du terrain de foot. La partie commence, tous les enfants s’amusent. Sauf un, assis sur un banc. Le petit nouveau ne semble pas vraiment vouloir s’intégrer, probablement beaucoup trop timide pour tenter un quelconque rapprochement, alors Eiji, passant la balle à quelqu’un, choisit d’abandonner le navire, se dirigeant droit vers la tête blonde.


« Eh toi ! »


Il le hèle, arrive en courant près de lui et lui sourit de toutes ses dents.


« Comment tu t’appelles ? Moi c’est Eijiro ! Mais tout le monde m’appelle Eiji alors tu peux m’appeler comme tout le monde ! Tu viens d’où pour être nouveau ? »


Sans vraiment faire attention à ce qui l’entoure, Eiji s’assoit sur le banc, tout prêt du blond. Sans perdre son sourire, il lui tend sa veste.


« Tu dois avoir froid ? Ton papa ou ta maman t’on pas donné de veste ? Il fait froid en ce moment ! »


Il ne se rend pas bien compte qu’au final, il n’est certainement pas le seul à avoir des parents un peu laxiste.


_____________________
✹ 私を燃やし ☾




Aranrùth susurre en #660000 ▸ Ôl grogne en #000099 ▸ Eijiro ricane en #6F0606▸ Venise charme en #B666D2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/05/2015
Age : 16
Localisation : "La couette de ce lit bouge beaucoup je trouve"
avatar

MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent - Eijiro Calore   Jeu 21 Sep - 21:42




Eh toi !

Oui, décidément Lucas ne s'attendait pas à ce qu'un garçon de sa classe vienne le voir. Il se souvenait, dans son ancienne école on avait déjà essayé de devenir son copain mais au bout d'un moment on se lasse, on va voir ailleurs. Lucas avait l'habitude au final. Son interlocuteur aux cheveux rouges perdait son temps. Sa bonne humeur s'apparentait aux garçons populaires de son ancienne classe, c'était les pires. Ils s’amusaient à se moquer des plus faibles pour paraître encore plus aimé. Il craignait ce qu'allait dire l'autre.

Comment tu t’appelles ? Moi c’est Eijiro ! Mais tout le monde m’appelle Eiji alors tu peux m’appeler comme tout le monde ! Tu viens d’où pour être nouveau ?

Le blond tentait de cacher sa gêne. Il n'avait pas l'habitude de la vie sociale, de parler tout simplement. "Eiji" était visiblement quelqu'un de curieux, ça posait beaucoup de questions les gens curieux et Lucas ne savait pas comment s'y prendre.

Tu dois avoir froid ? Ton papa ou ta maman t’on pas donné de veste ? Il fait froid en ce moment

Eijiro avait passé sa veste au blondinet. Lucas la fixa un instant comme s'il s'agissait d'une oeuvre d'art ou d'un trésor. Elle était chaude, respirait la bonne humeur de cheveux rouges. Il l'enfila, extrêmement soulagé de sentir de la chaleur sur ses épaules.

M-merci...

Lucas balançait légèrement ses pieds, cherchait une réponse à toutes ces questions. Il revoyait le regard noir de sa mère. Hinawa lui avait formellement interdit de révéler des choses sur eux sinon elle aurait des problèmes. Il se souvient de ses paroles "je te retrouverai et te broierait le ventre pour te retirer tous tes organes. TU M'ENTENDS LUCAS ? JAMAIS TU NE M’ÉCHAPPERAS, JAMAIS !". Il essaye de ne pas trembler. Sa mère faisait peur.

Je... euh... J'étais pas très loin d'ici, dans une petite ville voisine. Et je et je... m'appelle Lucas...

C'était bien là ? Enfin... voilà quoi. Il faisait du mieux qu'il pouvait... Il lui adressa aussi un petit sourire. Après tout depuis tout à l'heure Eijiro sourit. Ah mince ! Il avait oublié une question.

Ma maman ne m'en a pas acheté... M-mais j'ai pas froid alors ça va


Il détourne les yeux. Lucas se rend compte qu'il parle peut être un peu trop. Hinawa l'observe, ses yeux injectés de sang le dévore sans aucune pitié. Boney où est tu... Tu es ma seule amie. Sa chienne ne pouvait pas venir à l'école et c'était bien dommage. Le blondinet se dandinait un peu. Comme vous le savez bien maintenant, c'est pas un bavard.

:
 

_____________________


Summer te rassure en #ffcc66
Steve te torture en #512900
Lucas bégaye en #ffffcc
Brice sourit en #E1EDFE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 20/08/2017
Age : 17
Localisation : Dans ton lit
avatar

MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent - Eijiro Calore   Mar 26 Sep - 11:00

Personnage utilisé : Eijiro Calore






Le petit n’a pas vraiment l’air bien. Eiji se demande vraiment comment peut-il faire pour rester en short et en tee-shirt par ce temps ? Les feuilles commencent à brunir, l’automne est là et emmène avec lui le froid et le mauvais temps. Alors c’est certain que le blond à froid, la façon d’où il regarde la veste, il ne doit pas souvent recevoir un quelconque geste de sympathie de la part de quelqu’un. Eiji est perplexe. Il est bizarre cet enfant.


« Je… euh… J’étais pas très loin d’ici, dans une petite ville voisine. Et je et je… m’appelle Lucas… »


Petit sourire, qui fait grandir celui d’Eiji. Il a l’air gentil, timide mais gentil ! Le petit garçon aux cheveux rouge se ferait une joie de devenir le premier ami du petit blond. Et de l’aider à s’en faire d’autres, à s’intégrer dans la classe.


« Ma maman ne m’en a pas acheté… M-mais j’ai pas froid alors ça va »


Quel genre de mère n’achète pas de vêtements à ses enfants ? Eiji fronce les yeux, penche la tête sur le côté, septique. Eiji n’a pas vraiment l’air de comprendre que le monde n’est pas aussi beau qu’il en a l’air. Eiji a une maman, à l’hôpital certes, mais elle l’a toujours aimé et s’est occupé de lui. Son père n’était même pas au courant de son existence et maintenant il vit heureux avec lui. Alors tout va bien dans le meilleur des mondes. Mais ça n’a pas l’air d’être le cas pour Lucas. Ce dernier détourne d’ailleurs les yeux, comme un peu honteux.


« Elle ne t’en a pas acheté ? Alors tu peux garder la miennes ! Mon papa m’en rachètera une c’est pas grave ! »


Soudain, le ballon roule vers eux et Eiji s’empresse de descendre du banc pour le renvoyer d’un coup de pied, criant aux autres de faire attention la prochaine fois. Il tourne vers Luka, et se réinstalle près de lui.


« Tu aimes le foot ? Tu veux aller jouer ? Dit moi tout sur ce que tu aimes ! »


_____________________
✹ 私を燃やし ☾




Aranrùth susurre en #660000 ▸ Ôl grogne en #000099 ▸ Eijiro ricane en #6F0606▸ Venise charme en #B666D2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/05/2015
Age : 16
Localisation : "La couette de ce lit bouge beaucoup je trouve"
avatar

MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent - Eijiro Calore   Mar 26 Sep - 22:01




Elle ne t’en a pas acheté ? Alors tu peux garder la miennes ! Mon papa m’en rachètera une c’est pas grave !

Surpris, le blond releva brusquement la tête pour regarder Eijiro. Qu'est-ce qui lui prend ? Me donner sa veste ? Mais... eh... C'est bizarre ! Les garçons normaux font jamais ça !

Je... euh... N-non ! C'est gentil mais je peux pas accepter, on se connait depuis à peine 2 minu...

Il n'écoutait pas, ramassant un ballon échoué prêt d'eux, la tête rouge cria de faire attention. Eiji avait l'air d'avoir l'écoute de tout le monde, être ami avec tous les enfants, Lucas commençait déjà à l'admirer, comment faisait-il ?

Tu aimes le foot ? Tu veux aller jouer ? Dit moi tout sur ce que tu aimes !

Le foot ? Il ne savait pas. Le blondinet n'y avait jamais joué mais ça avait l'air amusant...

J'ai jamais joué mais j'aimerai bien essayer un jour...

Voyant déjà son nouveau camarade s'enflammer, Lucas se précipita de rajouter,

M-mais pas tout de suite hein ! Je voudrais pas déranger, j'aime bien regarder les autres aussi !

Voilà une chose qu'il aimait. Lucas avait de très bon yeux il paraissait, observer était un de ses rares passe-temps alors si en plus le faisait bien.

En plus je sais sans doute pas bien tirer, que dirait la maîtresse si je cassais quelque chose... Si je me fais remarquer dés le premier jour, Hinawa va pas être contente

Lucas était un gentil garçon. Un fragile dans la langue adolescente, il faisait jamais de bêtises, toujours sage comme une image ou une peinture grisâtre. Qu'est-ce qu'il aimait d'autre...

Euh... Mmh... Tu aimes bien les chiens ? M-moi j'ai une chienne... Elle s'appelle Boney

Il adorait les animaux. Boney était le seul lien entre lui et son père alors Lucas prenait soin d'elle même si parfois c'était compliqué. Nombres de fois où il a du supplier sa mère de ne pas s'en débarrasser. Le blondinet se rendait compte qu'il se mettait à beaucoup parler, Eijiro avait une sorte de pouvoir magique qui le rassurait et le mettait en confiance, pas comme dans son autre école, c'était incroyable ! Ses yeux bleus fixaient les autres en train de jouer au foot. Ils étaient impressionnants eux aussi, on aurait dit que la balle collait à leur pied.

_____________________


Summer te rassure en #ffcc66
Steve te torture en #512900
Lucas bégaye en #ffffcc
Brice sourit en #E1EDFE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 162
Date d'inscription : 20/08/2017
Age : 17
Localisation : Dans ton lit
avatar

MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent - Eijiro Calore   Dim 8 Oct - 17:49

Personnage utilisé : Eijiro Calore






Il est trop timide ce Lucas, Eiji a du mal avec les gens timides. Il ne sait jamais ce qu’il doit faire, s’il doit faire comme d’habitude ou agir autrement, être plus calme. Le petit a du mal à canaliser son énergie, n’as jamais vraiment essayé de le faire. Alors forcément, il se trouve totalement déstabiliser face à un garçon comme Lucas.


« J’ai jamais joué mais j’aimerais bien essayer un jour… M-mais pas tout de suite hein ! Je voudrais pas déranger, j’aime bien regarder les autres aussi ! »


Regarder ? C’est nul, y a pas d’action ! Enfin on fait rien quoi. Eiji n’aime pas ne rien faire. Ça sert à rien.


« En plus je sais sans doute pas bien tirer, que dirait la maîtresse si je cassais quelque chose… Si je me fais remarquer dès le premier jour, Hinawa va pas être contente. »


Hinawa ? C’est qui ? Eiji hausse les épaules. Il a déjà cassé pleins de chose à l’école. On l’a juste grondé un peu et puis c’est tout. Pas de quoi en faire tout un plat. Et puis, s’il ne sait pas jouer au foot, Eiji se ferait une joie de lui apprendre ! Il préfère le basket, mais il se débrouille tout aussi bien en foot. Lucas a besoin d’être secoué un bon coup !


« Euh… Mmh… Tu aimes bien les chiens ? M-moi j’ai une chienne… Elle s’appelle Boney. »


Les yeux d’Eiji s’ouvrent en grand. S’il aime les chiens ? Bien sûr qu’il aime ça ! Ce sont ses animaux préférés. Il les a toujours aimés, même avant de recueillir Crimson. Eiji se met à bondir sur place, regardant Lucas avec des étoiles dans les yeux.


« Si j’aime les chiens ?! Bien sûr ! J’adooore les chiens ! J’en ai un ! Crimson il s’appelle ! C’est un malinois ! Tu sais les mêmes chiens que la police ! Je l’ai trouvé dans la rue un jour ! Il était tout bébé et il était blessé ! Alors je me suis occupé de lui ! C’était mon seul vrai copain ! Et ma seule famille aussi. Mais maintenant ça va mieux, j’ai retrouvé mon papa. Tu crois que Boney et Crimson pourrait jouer ensemble ? Vue qu’on est ami il faut qu’ils le soient aussi ! »


Eiji continu de trépigner sur place, impatient de connaître la réponse de son nouvel ami.


_____________________
✹ 私を燃やし ☾




Aranrùth susurre en #660000 ▸ Ôl grogne en #000099 ▸ Eijiro ricane en #6F0606▸ Venise charme en #B666D2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/05/2015
Age : 16
Localisation : "La couette de ce lit bouge beaucoup je trouve"
avatar

MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent - Eijiro Calore   Mer 22 Nov - 23:23




Si j’aime les chiens ?! Bien sûr ! J’adooore les chiens ! J’en ai un ! Crimson il s’appelle ! C’est un malinois ! Tu sais les mêmes chiens que la police ! Je l’ai trouvé dans la rue un jour ! Il était tout bébé et il était blessé ! Alors je me suis occupé de lui ! C’était mon seul vrai copain ! Et ma seule famille aussi. Mais maintenant ça va mieux, j’ai retrouvé mon papa. Tu crois que Boney et Crimson pourrait jouer ensemble ? Vue qu’on est ami il faut qu’ils le soient aussi !

Lucas eu un sourire incontrôlable. Ce genre de sourire jusqu'aux oreilles plein de joie. Eijiro aimait les chiens -semblait avoir une vie compliquée- mais aimait les chiens ! C'était trop bien ! Peut être qu'en fait... Eiji allait peut être devenir un véritable ami, pas comme ceux qui avaient essayé d'être copain avec le blondinet pour au final abandonner. Il voulait vraiment être son ami. Lucas oublia ne serait-ce qu'un instant les mises en gardes de sa mère. Il avait envie d'être normal. A cause de moi, Boney n'a pas une vie joyeuse, ce serait chouette si elle se faisait un copain chien...

Ouaaaah, tu es vraiment incroyable ! Sauver un chien sans défense alors que tu le connais pas, c-c'est génial ! Et puis, et puis... Boney sera super contente si elle se fait un ami ! Ça serait bien...


Ça serait bien. Est-ce qu'Hinawa le tolérerait vraiment ? Sûrement pas. Mais ça ne changerait rien en fait. Quand Lucas fait mal les choses on le punit. Mais quand il ne fait rien c'est guère différent. Le blond avait les yeux pleins d'étoiles.

Alors... Je peux vraiment être ton ami ? E-enfin... Faire des trucs amusants... Ce genre de choses...

Il se touchait le bout des doigts avec ses deux index, espérant une réponse assez positive malgré lui. Peut être était-il exigeant au fond de lui en fait.

_____________________


Summer te rassure en #ffcc66
Steve te torture en #512900
Lucas bégaye en #ffffcc
Brice sourit en #E1EDFE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent - Eijiro Calore   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les opposés s'attirent - Eijiro Calore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les opposés s'attirent... ou se déchirent [Jason]
» Eugène Louis de Broglie l Les opposés s'attirent ♠
» « Les opposés s'attirent... ou pas. » | June && Caitlyn
» Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]
» On dit que les opposés s'attirent. Dans notre cas ils s'annulent [PV-Nikolaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passage secret de la Tess :: Territoires Communs-
Sauter vers: