Passage secret de la Tess
CONNECTE TOI MA PATATE OU ALORS ENREGISTRE TOIIIIIII



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aiden Lord ✤ I got issues...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 182
Date d'inscription : 20/08/2017
Age : 17
Localisation : Derrière toi.
avatar

MessageSujet: Aiden Lord ✤ I got issues...   Mar 26 Sep - 18:13

▬ Evan Peters & Kise Ryōta

Carnation : Européenne.
Taille : 180 cm
Corpulence : Aiden est sec, musclé. Surtout au niveau des épaules et des bras.
Cheveux : Blonds
Yeux : Bruns clair ou foncé suivant la luminosité.
Signe(s) distinctif(s) : Boucle d'oreille. Il possède également des cheveux bouclés qu'il ne sait pas domestiquer. Plutôt mignon, il adore jouer de ses charmes.
Aiden est un extraverti. Le genre qui se met son monde dans la poche en un clin d’œil. Il parle fort, attire l'attention avec son joli accent québécois. Aiden envahit l'espace, une vraie boule de nerf. Toujours entrain de rire, jamais de pleurer. Bon plaisantin, il n'a aucun mal à remonter le moral des troupes. C'est sans doute pour cela qu'on lui avait proposé le poste de capitaine, avant de le donner à Kurt Hook.

Parlons un peu d'un point négatif, à présent. Éduqué en fils unique et comme un petit trésor, Aiden est souvent persuadé (à tord) qu'il est le meilleur. Il est rapidement jaloux des autres. Sa langue de vipère lui a déjà valu de nombreux problèmes. Cependant, s'il se fait toujours une mauvaise impression des autres, il devient également rapidement ami avec les autres. Aiden est rancunier, mais pas assez pour en devenir volontairement méchant.

Aiden est un dragueur, un beau parleur. Son charisme lui attire les faveurs d'autrui et il adore en jouer. C'est d'ailleurs un des points communs qui l'a rapproché de Kurt. Tous les deux, ils s'amusent à se faire passer pour des frères. Cette idée, c'est Aiden qui l'a eu. Il a toujours des idées un peu farfelues, qui font bien rire son entourage. Ses parents l'ont toujours traité comme un petit "saltimbanque".

Le jeune homme rêve de liberté. Longtemps sous la coupe de ses parents, il n'a envie que d'une chose: s'en séparer complètement. Ses envies se réalisent bien vite lorsqu'il perd toutes ses économies au casino de Paris. En effet, si le charisme d'Aiden le sauve souvent, il n'est pas un très bon économe ni un gérant exceptionnel. Il n'hésite pas à mentir sur sa situation pour tirer profit de divers domaines. Il est également très bon bagarreur, son agilité rivalisant à merveille avec la force brute de son grand-frère. Ils mettront de nombreuses fois cette complémentarité à l'épreuve pour se sortir de mauvais pas ou lorsque Aiden, qui n'a pas du tout la notion du danger, se sera tapé la copine d'un des joueurs de l'équipe de football de leur université.

Aiden est un fêtard, un oiseau de nuit. Couche tard, lève tard... il est né sans que les règles n'aient jamais d'emprise sur lui. Ni les règles morales, ni rien d'autre. Aiden se croit libre comme l'air, puissant comme un Dieu et fier comme un lion. Il oublie souvent qu'il n'est plus accompagné de son acolyte et qu'il est beaucoup plus dur de se tirer de mauvaises situation lorsqu'on est tout seul, désespérément seul.

Lorsqu'il veut l'être, il peut devenir sérieux. Cependant, ça n'est que lorsqu'il a réellement envie d'obtenir ou de réaliser son objectif. Sinon, il reste une intenable boule de nerf. A l'inverse de Kurt, il pense toujours trouver la bonne lorsqu'il se met en couple. Pourtant, son grand frère lui a toujours raconté que l'amour, c'est "des salades". Mais Aiden y croit encore, persuadé que la prochaine sera "la femme de sa vie".

Aiden s'attache plutôt vite aux gens qu'il rencontre, oubliant parfois qu'ils ne sont pas tous aussi investi dans les relations que lui. Souvent, la relation reste superficielle. Il est vrai que même si Aiden est un garçon que l'on croit extrêmement populaire (ce qui était le cas dans les études et lorsqu'il jouait au base-ball), on ne remarque pas vraiment qu'il n'a personne à qui se confier. Personne qui le connaisse vraiment. A part son grand-frère. Mais maintenant que Kurt est parti, qui guide Aiden comme un phare dans la nuit? Personne.
Aiden LordDon't wanna think think, all I do is clink clink

Âge : 26 ans ▬ Métier/études : Etudiant dans un centre sportif, Aiden n'a jamais été doué à l'école. Ça n'était pas fait pour lui. Il est né pour le sport, il vit pour le sport. Il a longtemps fait partie de l'équipe des espoirs de Toronto, puis de sa région avec Kurt Hook.▬ Nationalité/origines : Aiden est québécois. Aussi a-t-il longtemps vécu au Canada (jusqu'à ses 16 ans) pour ensuite déménager avec ses parents (à son grand désarroi) dans la banlieue de Caen en Normandie. ▬ Situation conjugale : Hétérosexuel. Aiden a déjà eu plusieurs petites copines mais n'a jamais réussis à garder la relation très longtemps. Il est plutôt volage et s'ennui très vite d'une routine de couple.Situation familiale : Aiden est fils unique. Ses parents vivent toujours en banlieue de Caen, mais lui ne vit plus avec eux depuis sa majorité. Il est en très bons termes avec eux, mais il ne supporte pas que ses parents le prennent pour un fils idéal et excellent en tout. Il a constamment peur de les décevoir.Situation financière : Depuis qu'il s'est séparé de ses parents, Aiden a un peu vagabondé dans divers domaine. Le base-ball ne rapporte pas assez, en France. Aiden vit au dessus de ses moyens, est un très mauvais gestionnaire. De plus, il a récemment perdu toutes ses économies au casino. Endetté jusqu'au cou, il a fuit la ville qu'il habitait avant d'être rattrapé par ceux qui réclament leur blé pour venir retrouver un ami d'enfance qui saurait le tirer d'affaire.Fantasme : Les blondes.

Aiden est né à Dorval, au Québec. Le père d'Aiden est militaire et sa mère est femme au foyer. La petite famille nage dans le bonheur. Aussi Aiden a toujours été heureux, dans son enfance. Ses parents ont vite compris que leur fils n'était pas fait pour l'école... Ce qu'aimait Aiden, c'était bouger, c'était courir. Le grand-air. Le jeune garçon se cherche, teste de nombreuses activités telles que la natation, le hockey, le basket... sans jamais trouver exactement sa voie. Ce n'est que lorsque son oncle lui offre une batte de base-ball pour ses neuf ans qu'il trouve ce pourquoi il est fait: frapper dans une balle. Ses parents l'inscrivent en club, Aiden est doué. Il apprend très vite. Arrivé au collège, il rejoint immédiatement l'équipe de l'établissement. Avec lui, les championnats semblent être des jeux d'enfant. Sur conseils du professeur qui voit en Aiden un petit génie du sport, les parents du jeune garçon l'envoient dans un centre de formation à Toronto. Aiden vit très bien l'internat, s'émancipe rapidement.

Son rêve est de jouer avec les Blue Jays de Toronto. Aiden est persuadé qu'il peut y arriver mais déchante rapidement en apprenant que son père est muté en France. Aiden est obligé de suivre ses parents. Il est alors âgé de 16 ans. Le choc est rude: la France n'est pas la Terre du base-ball. Le seul centre se situe à Rouen, Aiden le rejoint en internat. Il joue dans l'équipe de son lycée, mais s'ennuie rapidement.

La même année, son centre accueil un nouveau joueur: Kurt Hook. Âgé d'un an de plus qu'Aiden, les deux jeunes hommes sont d'abord rivaux, Kurt prenant le poste de capitaine que convoitait Aiden. Leur relation évolue le jour où une bagarre éclate entre eux. Etant tous deux plutôt bons à la bagarre, personne ne gagne. Le respect s'installe, les deux anciens rivaux deviennent inséparables. A deux, ils font les quatre cent coups, sortent en soirée, se battent... Comme deux frères. Aiden a une bonne influence sur Kurt, autrefois beaucoup plus renfermé sur lui même et agressif. Il semblerait que grâce à lui, Kurt se soit un peu posé, se battant moins et s'amusant plus avec les filles qu'avec la baston. Les jeux ont changés, mais ça ne sont toujours que des jeux. Des jeux joués par des joueurs experts en la matière qui connaissent parfaitement les règles. Une ère de paix, d'insouciance s'installe. Aiden sait tout de Kurt, d'où il vient. Il est d'ailleurs le seul à être tenu en réel respect par l'aîné et vice versa. Malheureusement, cette période est éphémère.

La mère de Kurt est malade. Enfin, c'est le prétexte que donne Kurt pour repartir à Cerfblanc. Aiden sait qu'il n'en est rien, qu'elle est simplement incapable de vivre sans son aide. Il tente de le convaincre de rester, de ne pas abandonner son rêve qui est aussi devenu le sien: devenir de grands champions de base-ball. Mais Kurt ne l'entend pas de cette oreille et laisse son avenir derrière lui, tirant un trait sur la carrière qui l'attendait. Dégoûté, ayant perdu son capitaine et meilleur ami, Aiden perd en performance. Il est recalé pour les essais dans l'équipe des Huskies de Rouen. Il tentera également de retourner chercher Kurt, à Cerfblanc. Il est au début heureux de voir que son ami est toujours plus ou moins le même. Mais quelque chose a changé, pour Kurt. La perte de sa mère et son nouveau poste dans la Fraternité l'ont rendu plus dur. Moins amusé. Moins désinvolte. Les deux jeunes hommes se disputent, Aiden refuse de croire que Kurt n'est plus le même. Le québécois restera tout de même un mois sur Cerfblanc, histoire de se donner le temps d'arriver à convaincre son frère de revenir vivre à Rouen, quitte à prendre un appartement qu'ils se paieront à deux. Les deux jeunes adultes arrivent finalement à se comprendre, comme ils l'ont toujours fait. Mais Kurt reste à Cerfblanc. Aiden repart dans son "tour de l'errance".

Peu emballé à l'idée de retourner vivre chez ses parents, il descend un moment dans le sud de la France avec ses maigres économies. Vivant de petit boulots, il ne quitte jamais vraiment son âme d'adolescent, enchaînant les conquêtes. Il perd également Kurt de vue. Pour lui cependant, rien n'a changé. Il est toujours le même.

A vingt-trois ans, il commence à se mettre au poker. Aiden est plutôt bon, là aussi. Mais alors que tout était de son côté, ce n'est que trois ans plus tard qu'il perd tout. Absolument tout. Honteux, il se refuse à rejoindre ses parents dans le nord et s'exile à Cerfblanc dans le but de retrouver son vieil ami qui saura, il en est sûr, lui fournir l'aide dont il a besoin.

Coco-dono

Pseudonyme : Coco-dono
Âge : 17 ans
Commentaire : *Kurt trigger*


_____________________


And this is dangerous
'cause I want you so much
But I hate your guts
I hate you


Kurt s'efforce de vous répondre en #EEEEEE, Juliette Green gazouille en #ff9999, Jilian Banksy vous ensorcelle en gras & Jesse vous insulte en #999999.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aiden Lord ✤ I got issues...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The lord of the ringard
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Lord Voldemort
» Figurines Lord of the Ring
» Lord of Ultima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passage secret de la Tess :: Neutre-
Sauter vers: